Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

J-6 pour le début de l’EURO 2021

Initialement prévu en 2020, l’EURO de football commence enfin le vendredi 11 juin prochain avec un an de retard. Pour la première fois de l’histoire, l’Euro aura lieu dans douze pays différents. Entre retard, doutes et excitation, qu’est-ce que nous promet réellement cet Euro 2021 ? Analyses détaillées des quatre favoris de la rédaction. Une compétition que l’on attendait tous.

Partagez ce post

EURO 2021

Les 4 favoris de la rédaction

La France : Pas le droit à l’erreur

Avec le récent retour de Karim Benzema dans l’effectif tricolore, les Bleus sont les grands favoris de cette compétition. Le trio d’attaque Mbappé-Benzema-Griezmann fait rêver le monde entier et en effet, les autres équipes ont de quoi être jalouses. 

Récents champions du monde en titre, les Bleus savent qu’ils ne doivent pas décevoir. L’engouement autour de cette équipe, qui grandit de plus en plus. Les millions de supporters seront là, parmi les fans zones pour vibrer comme en 2018. La victoire 3-0, en préparation face au Pays De Galles, est un léger avant-gout de ce que les Bleus préparent pour l’Euro.

Bien que malchanceux après un penalty raté et un poteau, le numéro 19, Karim Benzema, se dit confiant et bien en jambe pour la compétition. Il a pu apporter sa palette de jeu bien différente de celle habituelle de Giroud. Il arrive à bonifier l’équipe, sans la changer. 

Au sein du « groupe de la mort » avec la Hongrie, l’Allemagne et le Portugal, les Bleus auront fort à faire lors de la phase de groupe. Duel face au champion d’Europe en titre, la Seleção.

Notre avis : la France a toutes les cartes en main pour faire de belles choses à L’Euro. L’objectif d’atteindre une finale à Wembley est le minimum demandé à cette équipe !

Angleterre : Le rêve d’une finale à Wembley

Un effectif de Premier League, pour une équipe de plus en plus jeune. Voilà le projet de Gareth Southgate, le sélectionneur anglais. Dans un groupe D composé de la Croatie, l’Écosse et la République-Tchèque, les Anglais sont les grands favoris. Avec de grands noms comme Rashford, Kane, Mount, Foden, Sterling etc. Le peuple anglais n’attend qu’une seule chose : que la coupe revienne ENFIN à la maison. 

Le rêve ultime pour les joueurs et leurs supporters, serait de disputer une demi-finale, et même une finale dans l’enceinte de Wembley, devant un stade quasi-complet. L’Angleterre endosse donc ce rôle de favori, qui, de plus, est à domicile. En effet, la Fédération de Football Anglaise et la commission de l’UEFA se sont réunis pour tenter d’accueillir 90 000 spectateurs lors de la finale. Une piste pas encore totalement officialisée, mais qui ferait le bonheur des amoureux du football. 

Notre avis : l’Angleterre doit finir premier de son groupe et avec un effectif aussi jeune et d’une grande qualité. Poussé par un public 100 % local, s’ils parviennent à arriver en demi-finale, les Anglais peuvent croire en une victoire européenne.

Portugal : Un tenant du titre en mission 

Menés par leur capitaine Cristiano Ronaldo, les Portugais auront à cœur de confirmer leur statut de champions d’Europe en titre. Présent au sein du groupe F avec les Allemands, Hongrois, et les Français, les Portugais auront du pain sur la planche dès les phases de groupe. Retrouvant un football beaucoup plus offensif que lors de l’Euro 2016, les Portugais s’appuient sur de nouveaux joueurs. Bruno Fernandes, Bernardo Silva, Ruben Dias, Joao Felix, que de grands noms européens qui ont à cœur de faire à nouveau briller toute une nation.

Fernando Santos, désormais coach le plus capé et le plus victorieux de l’histoire du Portugal, espère bien emmener à nouveau son équipe vers la victoire. 

Notre avis : le Portugal a les armes offensives et encore plus défensives, avec la merveilleuse saison de Ruben Dias, pour aller chercher un doublé européen. Une demi-finale est le minimum demandé à cette équipe de vrais combattants. 

Belgique : ENFIN un titre ?

Une génération dorée, mais qui n’y arrive pas. De Bruyne, Lukaku, Hazard, encore des joueurs de grandes, renommés, mais qui ne sont pas à la hauteur de nos attentes en sélection. Après deux années de doute et de blessure au Real De Madrid, la star Eden Hazard a cœur de se reprendre en sélection et enfin offrir du bonheur au peuple belge. Son coéquipier en club, Thibaut Courtois, connaît lui une belle saison. Il portera la défense parfois friable de cette équipe Belge. 

Après la déception en demi-finale de la coupe du monde en 2018, les Diables Rouges savent qu’ils seront attendus. Dans un groupe B totalement à leur porté, Roberto Martinez et Thierry Henry, de retour en tant qu’assistant sur le banc. Ils devront mener leur équipe vers le dernier carré.

Notre avis : la Belgique n’endosse pas le rôle de favori ultime, mais pourrait bien créer la surprise cet été. Avec un effectif aussi talentueux capable de grandes choses en club, les Diables Rouges peuvent se permettre d’y croire. Ils font partie de nos quatre grands favoris. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share