Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

L’application Spotify va-t-elle devenir un nouveau réseau social ?

Récemment, le PDG de Spotify a dévoilé les nombreuses fonctionnalités qui vont bientôt révolutionner l’application. Si ces dernières permettent à l’entreprise suédoise de confirmer sa place de leader des plateformes de streaming musical, elles transforment un peu plus Spotify en un réseau social.

Partagez ce post

The logo of the music streaming service Spotify in Berlin, Germany, 25 February 2014. Photo: Britta Pedersen

Récemment, le PDG de Spotify a dévoilé les nombreuses fonctionnalités qui vont bientôt révolutionner l’application. Si ces dernières permettent à l’entreprise suédoise de confirmer sa place de leader des plateformes de streaming musical, elles transforment un peu plus Spotify en un réseau social.  

Spotify veut se réinventer. C’est clairement ce qu’a affirmé son PDG, Daniel Ek, lorsqu’il a pris la parole pendant la conférence « Stream On ». Cette dernière s’est déroulée le 8 mars dernier à Los Angeles. Durant son intervention, l’entrepreneur a en effet annoncé que la plateforme de streaming musical va connaître de gros changements. Ces différentes nouveautés laissent penser que Spotify cherche désormais à être autant un réseau social qu’une plateforme de streaming musical.

Une nouvelle interface inspirée par Tik-Tok

Le premier changement majeur concerne l’interface de l’application. Elle a été entièrement repensée et surtout, elle emprunte désormais les codes du réseau social Tik Tok. Ce dernier est connu pour permettre à l’utilisateur de faire défiler des vidéos à la verticale indéfiniment. Justement, Daniel Ek a annoncé la création d’un « flux Discovery » sur l’application Spotify. Concrètement, il y aura donc des onglets nommés « musique », « podcast » ou « audiobook » et lorsque l’utilisateur cliquera sur l’un d’entre eux, il aura accès à du contenu vidéo qui défilera de haut en bas.

En intégrant cette nouvelle fonctionnalité sur l’interface de son application, Spotify souhaite sans doute l’améliorer, la rendre plus accessible. En effet, l’interface actuelle de l’application a fait l’objet de nombreuses critiques. Pour certains, il est trop difficile de s’y retrouver, pour d’autres, elle ne met pas suffisamment en avant les artistes ayant moins de visibilité. Les flux Discovery devraient donc permettre de pallier ces lacunes. Le PDG de la plateforme a ainsi indiqué que cette nouveauté permettrait de faire connaître de nouveaux artistes à l’utilisateur mais aussi d’augmenter « le nombre d’écoutes, de partages, d’enregistrements et d’ajouts dans des playlists. ».

Des vidéos comme sur Youtube

Seulement, Spotify ne s’est pas seulement inspiré de TikTok. Il semble aussi que la plateforme de streaming musical reprenne le fonctionnement de Youtube. En effet, le PDG de la société suédoise a annoncé que la vidéo aurait désormais une place prépondérante sur Spotify. Par exemple, les artistes pourront filmer des podcasts et les mettre en ligne sur la plateforme.

Un DJ virtuel développé grâce à l’intelligence artificielle

Daniel Ek a aussi dévoilé que les auditeurs de la plateforme (500 millions tout de même) allaient bientôt pouvoir bénéficier d’une nouvelle fonctionnalité : un DJ virtuel. Ce dernier va lancer des morceaux en fonction de ce qu’à écouté récemment l’auditeur mais il peut aussi parler à l’utilisateur. En effet, le DJ est en capacité de donner des informations sur la chanson qui passe ou sur l’artiste qui l’interprète. Un petit peu comme s’il animait une émission radio spécialement pour un utilisateur. Pour développer cette fonctionnalité très novatrice, les développeurs de Spotify se sont basés sur l’intelligence artificielle. Ainsi, cette dernière permet au DJ virtuel de savoir quels morceaux ont été écoutés récemment par l’auditeur mais aussi de chercher des informations sur les titres qu’il choisit.

Là encore, la plateforme suédoise reprend, à sa sauce, la recette magique des réseaux sociaux. En effet, ces derniers se basent sur des logiciels d’intelligence artificielle particulièrement développés pour proposer des contenus qui correspondent le plus possible aux envies de leurs utilisateurs.  

Une volonté de concurrencer les réseaux sociaux

Quel est donc l’intérêt de Spotify à reproduire les codes des réseaux sociaux ?

Il y en a plusieurs. D’abord, en adoptant une interface et un fonctionnement similaires à celui de Tik Tok, Spotify cherche à concurrencer ce réseau social. Ces deux entreprises visent majoritairement le même public c’est-à-dire les personnes nées entre 1990 et 2010. En reprenant les codes de son concurrent, la plateforme suédoise veut donc attirer de nouveaux auditeurs mais aussi « retenir » ceux qui l’utilisent déjà. En effet, pouvoir faire défiler des vidéos de haut en bas à l’infini a un côté très addictif. Or, plus l’auditeur passe du temps à « scroller » des vidéos sur Spotify, moins il ira en visionner sur une plateforme concurrente comme TikTok.

De nouvelles fonctionnalités pour renforcer sa place dans l’industrie musicale

Ensuite, faire la part belle aux vidéos permet à Spotify de concurrencer Youtube mais pas que. En effet, cette nouvelle fonctionnalité est là encore très stratégique puisqu’elle permet à la plateforme suédoise de développer son offre de podcast mais aussi renforcer sa place dans l’industrie musicale. Par exemple, les artistes pourront désormais filmer des vidéos de 30 secondes qui tourneront en boucle et illustreront leur musique. Justement, plus un artiste souhaite gagner en visibilité sur cette plateforme de streaming musical, plus il a intérêt à réaliser de nombreuses vidéos. Autrement dit, si les artistes veulent voir leur travail être mis en avant, ils ont intérêt à utiliser quotidiennement Spotify.

D’autant que l’entreprise suédoise ne s’est pas arrêtée là. En effet, les développeurs de la plateforme ont mis en place une sorte de billetterie en ligne. Concrètement, les artistes indiqueront à leurs auditeurs les lieux et les dates de leurs concerts et lorsque ces utilisateurs cliqueront sur un concert qui les intéresse, ils seront directement dirigés vers une billetterie en ligne. De plus, les artistes auront aussi la possibilité de vendre, via la plateforme de streaming musical, des produits dérivés. Ces nouvelles fonctionnalités apportent une réponse aux critiques formulées à l’encontre de l’entreprise suédoise. Cette dernière est en effet accusée de ne pas rémunérer suffisamment les artistes. Ces nouvelles fonctionnalités renforcent aussi l’influence de Spotify dans l’industrie musicale puisque la plateforme devient un intermédiaire indispensable entre l’artiste et ses fans.

Si Spotify se réinvente, l’application suédoise doit veiller à ne pas perdre de vue son activité première. En effet, pour les auditeurs qui l’utilisent au quotidien, elle reste une plateforme de streaming musical. Il serait donc dommage que ces derniers se désintéressent de la plateforme car ils y trouvent tout, sauf de la musique !

Auteur / autrice

  • Sarah Borel

    Salut ! Je m'appelle Sarah, j'ai 22 ans et je suis actuellement en dernière année de droit à Lyon. Passionnée de musique depuis toute petite, j'ai intégré CS Actu en septembre 2022 afin d'écrire des articles sur ce sujet qui m'intéresse particulièrement. J'espère aussi transmettre aux lectures cette passion. Bonne lecture !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share