L’actu écolo de la semaine

Fin de la COP 27, corrida, chasse … voici les principales infos sur l’écologie qui ont marqué la semaine du 11 au 18 septembre 2022.
Une proposition de loi sur l’abolition de la corrida va être débattue cette semaine. @ lino999 / Pixabay

Les cinq actus de la semaine :

  • La corrida au cœur des débats à l’Assemblée

Le député insoumis Aymeric Caron a déposé une proposition de loi réclamant l’abolition de la corrida en France. Cette pratique consiste à faire souffrir un taureau avant de le mettre à mort. Le tout mis en scène devant un public. La corrida est autorisée par dérogation dans le Sud de la France. Mais, selon un sondage de l’Ifop en début d’année, 77% des Français sont favorables à son interdiction. Cependant, ses défenseurs la présentent comme une tradition appartenant au patrimoine français. La proposition de loi sera débattue le 24 novembre à l’Assemblée nationale. Et son vote divise déjà les députés, y compris à l’intérieur des groupes politiques.

Sources : France info, 20 minutes, Le Monde

  • Ouverture du procès de la mort de Morgan Keane

Cette semaine s’est ouvert le procès Morgan Keane. Ce jeune homme avait été tué par un chasseur le 2 décembre 2020 alors qu’il coupait du bois près de sa maison à Calvignac (Lot). Le chasseur, qui l’avait confondu avec un sanglier, comparaît pour « homicide involontaire ». Le directeur de la traque aux sangliers est également jugé pour ses manquements dans l’organisation de la battue. Les deux hommes risquent jusqu’à 5 ans d’emprisonnement. Au-delà de la mort de Morgan Keane, ce procès interroge plus généralement sur la place de la chasse dans la société française.

Sources : Le JDD, Libération, France 3 régions

  • Emmanuel Macron défend son bilan écologique

Le Président français a publié une vidéo sur YouTube dans laquelle il répond aux questions d’internautes sur sa politique écologique. Dans cette opération de communication d’une dizaine de minutes, il s’est défendu d’être dans l’ « inaction climatique » : « c’est pas pour ma pomme », a-t-il notamment cinglé. Cependant, plusieurs de ses affirmations sur son bilan en termes d’écologie sont inexactes, comme l’a montré Thomas Baïetto pour Franceinfo.

Sources : Le Figaro, Libération, Franceinfo

  • Coup d’envoi de la très critiquée Coupe du monde

La Coupe du monde de football a démarré ce dimanche au Qatar. Elle est sous le feu des critiques pour son bilan écologique catastrophique : stades climatisés, trajets quotidiens en avion … Mais d’autres éléments font aussi polémique : plus de 6 500 ouvriers seraient morts lors de la construction des stades, le Qatar est un pays qui réprime les minorités et aurait également « acheté » la compétition en 2010. Face à ces nombreux scandales, des militants ont organisé une parodie de match sur la place de République à Paris. Après avoir mis un « carton rouge » à la Coupe du monde au Qatar, ils se sont écroulés sur le sol pour mimer une scène de crime.

Sources : Libération, Reporterre, Le Monde

  • Suite et fin de la COP 27

La 27e conférence mondiale sur le climat (COP 27) s’est terminée ce dimanche à Charm El-Cheikh, en Egypte. Les 196 États présents se sont accordés pour mettre en place un fonds pour les « pertes et dommages » des pays les plus pauvres. Ces derniers sont souvent les plus touchés par les conséquences du dérèglement climatique alors qu’ils polluent beaucoup moins. Une quarantaine de pays ont déjà mobilisé 350 millions de dollars d’aides. Mais cela paraît très insuffisant face aux 580 milliards de dollars par an qu’il faudra aux pays du Sud d’ici 2030, selon les experts.

Sources : Reporterre, Le Monde, Le Figaro

La citation de la semaine : « Nous avons besoin d’un nouveau pacte financier avec les pays les plus vulnérables. J’y travaillerai avec nos partenaires en vue d’un sommet à Paris avant la prochaine COP. »

Suite à l’accord trouvé lors de la COP 27, Emmanuel Macron a annoncé son souhait d’organiser un sommet sur le climat à Paris en 2023. Il visera à trouver un accord sur les mécanismes de financement du nouveau fonds international dédié aux « pertes et dommages » avant la prochaine COP, qui aura lieu à Dubaï en fin d’année prochaine.  Le Président français a prévu d’organiser cette rencontre avec Mia Motley, Première ministre de la Barbade, un pays insulaire très touché par le dérèglement climatique.

Source : France Bleu, Le Point, Le Figaro

Le chiffre de la semaine : 28,5 milliards

Il s’agit de la valeur, en dollars, de l’aide apportée par les pays riches à l’Afrique du Sud et à l’Indonésie pour fermer leurs centrales à charbon. Ces dernières sont des industries énergétiques très émettrices en gaz à effet de serre, qui contribuent au dérèglement du climat. Ces accords novateurs vont donc leur permettre de sortir de leur dépendance aux énergies polluantes. Néanmoins, ces « aides » sont majoritairement des prêts, qui contribuent à l’endettement des pays qui les reçoivent (contrairement aux dons).

Sources : Reporterre, 20 minutes, Le Monde

L’animal de la semaine : le vaquita

Le vaquita est le cétacé le plus menacé au monde. @ Twitter

Le marsouin du golf de Californie (Phocoena sinus), aussi appelé vaquita, est un cétacé qui vit dans la mer de Cortez, au large des États-Unis. Ce petit mammifère marin (1m50 de long) a des airs de ressemblance avec les dauphins. Il est tristement connu pour être le cétacé le plus menacé au monde : lors du dernier comptage, en 2018, seuls 19 individus ont été recensés. Souffrant des pratiques de pêche illégales, le vaquita pourrait bientôt disparaître.

Pourquoi parle-t-on de lui ces derniers temps ? Il y a quelques semaines, le journaliste Hugo Clément a créé un nouveau média indépendant d’investigation. Son nom, Vakita, rend hommage au marsouin du golfe de Californie. Hugo Clément, connu pour ses engagements écologistes, souhaite mettre en avant sur son nouveau média des sujet sur l’environnement mais également sur les problèmes de société.

Sources : National Geographic, Le Parisien, Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
application Too Good To Go
Lire plus

Application Too Good To Go : quelle efficacité dans les boulangeries ?

Arrivée en France en 2016, l’application Too Good To Go permet de lutter contre le gaspillage alimentaire en proposant des paniers d’invendus à prix réduits. Elle est aujourd’hui utilisée par plus de 10 millions de Français.es. Quelle est son efficacité réelle ? Cette enquête se concentre sur la banlieue Sud de Paris, et plus particulièrement sur la ville de Vanves. Elle s’intéresse au cas des boulangeries, qui sont près de 28 000 en France à utiliser cette application.
Lire plus

Refus de Paris la défense: Hermitage Plaza contre-attaque

Face à ce refus, le versement de 1 milliard d’euros de dommages et intérêts est demandé par le groupe. Les tours censés culminer à 320 mètres de hauteur et occuper une surface de 291 .000 mètres carrés en mérite le coût selon le promoteur Russe. Une demande qui serait exécutée en vue de « la rupture abusive et déloyale » de la part de Paris la défense. 
Total
0
Share